MERCREDI 26 FEVRIER 2020 ESPACE ADHERENT

Un grand champion au lycée Aragon de Muret

Un grand champion au lycée Aragon de Muret

C'est dans la salle de conférence du lycée Pierre d'Aragon que le proviseur Mr Christophe Riffault a accueilli l'ex-nageur Xavier Marchand.

Puis Laure Costes, professeur d'EPS et responsable de la section natation, a retracé brièvement la grande carrière de ce champion hors-norme.

Il était là, en chair et en os, le second des Championnats du Monde de Perth, le double médaillé européen de Séville et d'Helsinki.

Sa spécialité : le 200m x 4 Nages, une discipline difficile et exigeante.

La trentaine de jeunes, nageurs de la section sport du lycée ou simples curieux, attendaient avec impatience le début de la conférence de cette gloire de la natation française.

Xavier Marchand s'est présenté et a rappelé son parcours ; tombé dans le grand bain à l'âge de 7ans, il se découvre une réelle envie de gagner vers l'âge de 14 ans.

Cette motivation ne l'a plus quitté. Passé de clubs de la région parisienne au TOEC de Toulouse il a toujours fait montre de son talent.

Il rappelle les difficultés qu'il a eues pour concilier sport de haut niveau et études et il a encouragé vivement son jeune auditoire à être performant partout : dans les bassins et en classe.

Puis, il engage le dialogue avec les jeunes et les questions fusent :entraînement, mise en forme complémentaire ,diététique, récupération, concentration, meilleurs souvenirs, reconversion...

Il répond gentiment avec beaucoup d'humilité à chacun, en apportant des réponses simples et pleines d'enseignement.

Il parle avec émotion de son parcours d'international à Perth où il a pu côtoyer l'élite de la natation mondiale. Il parle avec humour de ses sélections olympiques à Altlanta et Sydney. Il évoque la camaraderie exceptionnelle entre athlètes de haut niveau dans les villages olympiques.

Il aborde, également, son séjour aux États-Unis, et il explique les différences entre la méthode nord- américaine et européenne de concevoir l'entraînement. Il décrit l'envie extraordinaire de gagner des jeunes athlètes d'outre atlantique.

Il raccroche son bonnet vert du TOEC à l'âge de 31 ans avec derriére lui, un palmarès impressionnant.

Sa reconversion dans l'audiovisuel lui a permis de rebondir.

Il avoue, non sans humour, ne plus fréquenter les bassins assidûment et quand il lui arrive de renager il se trouve « bien rouillé ».

Il a conclu en remerciant Laure Costes et Perrine Ducos de l'avoir invité.

Le jeune public a été enthousiasmé d'écouter ce champion qui a su faire passer avec des mots simples,les joies et les doûtes des champions de haut niveau.

Ils ont tous compris que seul un mental d'acier et un travail acharné aux entraînements conduisaient dans la cour des grands.

Beau moment, merci monsieur Marchand


Classé dans :2020
Publié le 04/02/2020 par Guy BONNET


    Πr@T.SiteWeb v.1.3.2Gestion administrativeGestion sportiveEspace adhérentContactLocalisationMentions légales